• Chronique d'une bronchite NO.9.

    Même à battre la chamade jamais mon cœur ne battit aussi fort qu'aujourd'hui, poussé à l'emballement pour déterminer, sa capacité à juguler le stress,et sa résilience .L'assistante du spécialiste s'enquiert de mon état!"çà va monsieur vous supportez bien"?"Pas de problème merci".Je suis heureux d'apprendre de la bouche même du cardiologue que mon ventricule gauche sera un allié fidèle et indéfectible lors de la dissection puis de la réparation précises des organes thoraciques .Et c'est si j'ose dire le cœur plus léger,mais chargé d'un élément supplémentaire à ajouter au dossier déjà bien épais que je quitte la clinique du "Levant".Nous sommes mercredi et le marathon est loin d'être fini .Demain je dois rencontrer le chirurgien .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :