• L'anné" d'après .Page No 3.

    LA RH qui il n'y a pas si longtemps rougissait encore au croisement aléatoire de nos regards me prend en charge au sortir de la pseudo consultation. Désor-mais c'est elle qui mène la danse,nous sommes dans le cercle de ses prérogatives.Du rang flatteur de sémillant quinqua je suis dégringolé au ban des potentiels expulsables .Depuis l'arrivée des foudres de guerre, les statutaires ne sont en effet plus en odeur de sainteté . Pas de chasse aux sorcières,cela donnerait lieu à un conflit ouvert,non la méthode est plus insidieuse mais très efficace .J'ai donc commis le faux pas, sinon espéré ,opportun, et me voilà éligible à la retraite anticipée .Comme un écolier réprimandé,dans son bureau je lui explique pour la troisième fois les raisons de ma colère .Je dois mener l'enquête me dit-elle .Foutaises !Pour moi l'affaire est pliée ,classée .Malgré tout je vide mon sac.Oui j'ai, ne pouvant avoir un dialogue serein avec un certain cégétiste sclérosé dans une caricature,un matamore et un psychorigide se camouflant derrière ses blagues à dix balles,par l'intermédiaire de mon blog remis ces messieurs à la place que je leur donne ."J'étais au courant" me dit-elle .Ainsi l'injonction plus ou moins déguisée que j'avais reçue, il y a un an environ de la part de mon N+2,était téléguidée.Elle m'informe également que le petit "rouge"m'a éreinté .Ne lui avais-je pas déclaré tout de go ;"tu n'es qu'une grosse merde".Ce qui se confirme bien aujourd'hui.Ce qu'elle m'apprend maintenant me parait totalement disproportionné par rapport au petit accrochage de l'avant veille ."Nous avons décidé de vous éloigner de l'entreprise pour une période de quinze jours,une commission statuera sur votre sort en vue d'une éventuelle comparution devant un conseil de discipline".Non mais je cauchemarde!Victime de l'effet papillon,plus prosaïquement de la connerie humaine .

    --------------------------------------------------------------------------

    ~Le salarié confronté à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé etc..... Hahaha!!! Voilà un homme somme toute sympathique qui constituerait selon ses collègues de travail une menace grave et imminente pour leur vie et leur santé. Un monstre de cruauté, un abruti sans manière qui les oppresserait tant que leur respiration en deviendrait difficile. Il est vrai que la détresse respiratoire prolongée peut conduire à des complications. Bon soyons sérieux. Imaginez une clique bien décidée à faire sonner la retraite du doyen du service :un petit chef aigri ,frustré à tort ou à raison, un syndicaliste plus opportuniste que réellement sincère(il faut bien se trouver un costume quand dans sa nudité on ne trouve pas son compte)un débiteur de blaguounettes d'une puérilité à l'imaginer en couche culotte ,un gars genre bon élève ,la main molle (ce que je déteste)une voix doucereuse et pour tout dire la panoplie du parfait faux cul, façon bonimenteur !Ah j'oubliais le cas social ,l'alcoolique impénitent, le protégé de la médecine et qui en joue si bien!!Peut-être le plus intelligent de tous !Un roublard de première, un rat de vestiaire hélas jamais pris la main dans le sac!!Voilà donc cet équipage lancé dans une aventure nécessitant un courage et un altruisme admirables :faire dégager le trublion en adressant un courrier pleurnichard à une autorité dont ils espèrent avoir sinon l'appui au moins une oreille attentive. Ce serait de la lâcheté ou de la faiblesse ,on pourrait être magnanime, mais cette démarche encore une fois d'un courage qui force l'admiration est le fruit d'instincts primaires! Un conseil sera donc réuni pour statuer après enquête sur le sort de ce dangereux "plumitif" qui ose contester la suprématie du clan!!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :