• La caissière de chez Leclerc .

    Ce n'était pas encore l'immense  surface aux larges allées ou malgré tout faire ses courses est un gymkhana assez irritant .Le magasin des années quatre vingt n'en était pas moins pris d'assaut par une population avide de consommation,si possible à des prix bas ,du moins revendiqués comme tels.Ici on vous promettait la lune (celle de Landerneau bien sûr).Aujourd'hui est un jour ni plus ni moins beau qu'un autre,un homme pas plus extraordinaire après avoir fait ses emplettes s'approche de la caisse faisant face à la  dernière travée empruntée.Il décharge son "caddie"sur le tapis roulant.Les articles défilent rapidement entre les mains expertes de la caissière quand survient l'anicroche dont se serait bien passé le quidam .Une cassette vidéo dont le titre du film est sans équivoque pose problème;pas d'étiquetage.Le code barre n'avait  pas encore investi les rayons  des hypers et autres supermarchés,il fallut donc à l'hôtesse de caisse réclamer à cor et à cri(pas de communication téléphonique avec la caisse centrale) le prix de l'objet,ce qui rendait nerveux l'individu qui se serait bien passé de cette publicité,la patronne de la "centrale"s'enquérant du titre du film x.Ce à quoi non sans une certaine gêne(imaginez l'auditoire )la vedette du jour répondit;"Suce moi salope!".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :