• Soliloque

    Qu'elles jouent en virtuoses sur les carreaux d'une lucarne,

    Dégringolent comme des doigts fous sur les lames grises

    Qui la ceignent et qu'elles viennent

    Crever sur les ardoises aux veines bleues,

    J'aime sous tous les toits écouter les gouttes de pluie.

    Pourtant dans cette cage immense,

    A cet ours qui tout en haut

    De l'escalier danse

    A se rompre les os

    Ma mémoire en résonance

    Voudrait tant faire la peau !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :